Sacré Laurie

Présentation

Diplômée d’un Master en Psychologie Clinique de l’enfant et de l’adolescent à l’Université de Liège en 2016, je me suis directement orientée vers les enfants, adolescents et leurs parents rencontrant des difficultés relationnelles.

Ainsi, j’exerce depuis 2016 une pratique clinique au sein d’un centre thérapeutique de jour pour les enfants et adolescents (0-18 ans) atteints de troubles du comportement de type caractériel, de troubles de l’attachement, de troubles du spectre de l’autisme, de déficience mentale modérée à sévère (parfois associée à des troubles moteurs et/ou neurologiques).

En parallèle à cette activité, depuis 2018, je me suis orientée vers une formation de 3eme cycle en psychothérapie à l’Université de Louvain. Celle-ci me permet d’alimenter ma pratique professionnelle grâce, notamment, à l’utilisation de nouveaux outils d’analyse ainsi que d’échanges cliniques et de supervisions.

Approche, déroulement des séances :

Dans un premier temps, mon travail consiste en une évaluation du niveau développemental, affectif et cognitif de l’enfant. Cette évaluation prend toujours en compte les ressources de l’enfant ainsi que ses compétences en émergence.

Ensuite, à partir de ce niveau de compétence, et en collaboration avec le(s) parent(s), nous mettons en place une prise en charge pour tenter de combler les difficultés et renforcer les acquis. La création d’une alliance thérapeutique avec l’enfant et son parent est à ce stade primordiale et passe par la confiance. Elle permet, en effet, d’offrir un cadre thérapeutique qui servira de terreau pour nourrir et soutenir le bon développement de l’enfant. Un cadre sécurisant est, en d’autres termes, installé avec une structure rassurante (rituel de début, rituel de fin de séance, anticipation des activités).

Les activités proposées sont donc souvent liées au jeu (qui soutient une ambiance de détente). De plus, comme mentionné ci-après, « les activités et les jeux ne sont pas seulement ludiques, ils sont sociaux. Chaque activité permet à l’enfant de faire progressivement des expériences positives d’interaction sociale réciproque avec l’autre » (ESDM, Université de Versailles, 2015).

Soutien à la parentalité

J’accueille également les vécus des parents dans leur tâche éducative et parentale. L’objectif général est d’offrir un espace aux parents en lien avec le vécu de la problématique de leur enfant. Dans le but de permettre au parent d’établir une relation de confiance, je propose un environnement sécurisé et sécurisant. Le cadre aura donc une fonction de soutien consistant pour celui qui le reçoit.

A travers cet espace, c’est donc l’occasion pour le parent de se p(a)enser en tant que parent. Il est alors libre de se percevoir et est inclus dans une dynamique telle qu’il n’est plus « patient » mais acteur de changement (c’est à ce dernier de trouver la solution à son problème). Celui-ci donnera donc du sens à la thérapie.

Aide dans la régulation socio-affective

Le parent est le co-régulateur de son enfant : il est son modèle pour réguler les émotions. En partant de ce principe, et toujours en collaboration avec celui-ci, nous allons pouvoir travailler autour des réactions émotionnelles via des astuces, et ceci dans le but d’aider l’enfant à s’auto-réguler.

Aussi, nous pouvons améliorer l’expression émotionnelle : c’est-à-dire l’encourager à reconnaître et nommer les différentes émotions, identifier les sensations liées et les normaliser.

Formations

Master en Sciences Psychologiques et de l’Education, orientation clinique de l’enfant et de l’adolescent (Université de Liège). 2016

Master de spécialisation en Cliniques Psychothérapeutiques intégrées (UCL). 2018

Certificat Universitaire en Evaluation et Interventions Psychologiques-Psychothérapie. En cours

Membre de la Commission des Psychologues, de l’Association pour l’Etude, la Modification et la Thérapie du Comportement.