L'observation du bébé selon Esther Bick

En 1948, Esther Bick, vivant en Angleterre a introduit dans la formation à la psychothérapie de l'enfant, l'observation régulière d'un nourrisson dans sa famille, de la naissance à deux ans. L'observateur se rend une fois par semaine, durant une heure, au sein de la famille en essayant de ne pas influencer le cours normal des interactions. Ensuite, il prend note de manière très détaillée de tout ce qu'il a pu voir, ressentir et entendre. Enfin, il participe de manière hebdomadaire à un séminaire où il lit ses notes accompagné d'un psychanalyste formateur ayant lui- même été initié à cette formation.

Cette formation donne une notion très précise et vivante du développement de l'enfant, de la naissance de son psychisme et de l'influence de son milieu sur son évolution. Dans les thérapie de la relation parents/bébés, elle donne accès à l'éprouvé des vécus archaïques présents chez le bébé et/ou chez le parent.

Pour en savoir plus lire le site www.psychoanalyse.be